Cirque rouge

Isalo

Journée de la femme hautement distinguée

Distinction honorifique des femmes artistes, entrepreneurs ou promotrices culturelles. Une journée de la femme qui a fait des heureuses.

La chanteuse Noro est émue jusqu’au larmes quand la ministre de la Culture et du Patrimoine, Elia Ravelomanantsoa lui a remis la médaille de l’Officier des Arts, des Lettres et de la Culture, hier après- midi, à son domicile à Mahamasina. Les émotions sont tout autant palpables pour la famille de Berthine Razafindramanga lorsque la meneuse de troupe de hiragasy a été élevée au grade de commandeur de l’ordre des Arts, des Lettres et de la Culture, à Ambohimanarina Anosibe.

Ces deux femmes font partie des 39 femmes récipiendaires de la distinction honorifique de l’ordre des Arts, des Lettres et de la Culture pour avoir contribué au rayonnement de la culture, de l’art et des lettres à Madagascar, pour avoir contribué à la promotion et à la diffusion culturelle. Une grande première dans l’histoire du ministère de la Culture et du Patrimoine selon Zoly Razafimanantsoa, directeur des Arts et de la Promotion Artistique. La cérémonie a eu lieu à la Chambre de Commerce International d’Antananarivo, hier dans la matinée.

 « Je suis très heureuse. Les artistes ont toujours été le parent pauvre de la culture. Et j’exhorte vraiment le ministère à continuer l’encouragement des artistes méritants une telle distinction, car notre combat n’est pas toujours facile. C’est revigorant de voir les efforts reconnus et appréciés » confie Noro, la voix cassée.

Satisfaction

Elle n’est pas la seule à exprimer sa satisfaction. Artistes, anciennes ministres ou promotrices ont unanimement apprécié cette étape franchie dans la reconnaissance des hommes et des femmes des arts, des lettres et de la culture. Les femmes ont été privilégiées en cette journée du 8 mars, mais les hommes n’ont aucune raison de désespérer.

Parmi les récipiendaires du Commandeur de l’ordre des arts, des lettres et de la Culture figurent les anciennes ministres de la Culture, Mireille Rakotomalala et Alibena Elisa Razafitombo, l’éminente chef Mariette Andrianjaka, la psychosociologue Suzy Ramamonjisoa, Bodo Razafindrazaka alias Bodo, Sahondrafinina Razafindranaivo(Sahondrafinina Zanany) et les sœurs Michèle Rakotoson et Christiane Ramanantsoa. L’artiste plasticienne, Vonjiniaina Ratovonirina, la mpikabary Hanitra Andriamboavonjy et la productrice Volatiana Clark Rasolonjatovo font partie de celles élevées au grade de l’officier de l’Ordre des arts, des lettres et de la culture.

Domoina Ratsara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *